Elagage à Carcassonne :
dans l'Aude et le Languedoc Roussillon

Élagage des arbres à Carcassonne : tout ce qu’il y a à savoir !

L’élagage des arbres est une opération très technique exigeant des compétences pointues et une bonne méthodologie. L’élagueur doit également avoir en sa possession des équipements adaptés pour réduire les risques liés à la pratique de cette activité. À travers son intervention, l’élagueur contribue à la conservation de la forme des arbres. Il les débarrasse ainsi des branches gênantes, des branches malades et mortes. Si vous avez envie d’en savoir plus sur l’élagage des arbres à Carcassonne, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un tour d’horizon de tous les détails sur le sujet.

CB Espaces Verts propose ses services sur tout le département de l’Aude, sur Castelnaudary, Carcassonne, Montréal, Bram, Alzonne, Alaigne, Limoux, Saissac, Conques sur Orbiel, Peyriac Minervois, Lézigan Corbières et Narbonne.

Nous vous offrons les frais de déplacement quelle que soit la distance, alors contactez-nous.

Dans la réalisation d’un projet, les imprévus et les erreurs peuvent valoir très cher. Ce principe s’impose également dans le monde du jardinage.

L’élagage des arbres : qu’est-ce que c’est ?

L’élagage des arbres consiste simplement à les débarrasser des branches gênantes, celles qui sont mortes et celles qui sont malades. Cette pratique se rapporte uniquement aux arbres qui ont atteint une certaine dimension ou qui sont susceptibles de les atteindre. L’élagage est une méthode qui ne consiste pas forcément à couper les grosses branches d’un arbre  l’élagueur grimpeur peut très bien se focaliser sur les petites et moyennes branches pour atteindre ses objectifs.

De plus, l’élagage ne répond pas à un besoin de croissance des arbres. L’homme élague les arbres dans son propre intérêt, pour se protéger généralement. Dans les villes par exemple, les arbres d’alignement sont taillés pour veiller au dégagement des constructions qui bordent les rues. Cette opération est également effectuée pour éviter que les branches mortes chutent sur la voie publique, ce qui pourrait causer de graves accidents de circulation. Dans un jardin, les arbres sont élagués par mesure de sécurité.

Pendant longtemps, l’élagage a été drastique. Cela consiste en réalité à effectuer une taille sévère sur les arbres. Avec cette technique, il ne sera plus nécessaire d’intervenir sur les mêmes arbres traités pendant très longtemps. Mais de nombreux chercheurs ont prouvé que ce type de taille avait d’importants effets néfastes sur le bon développement des arbres. 

De nos jours, c’est l’élagage raisonné qui est appliqué. Cette technique de taille du cerisier consiste à opérer des interventions ciblées pour éviter de porter atteinte la croissance même des arbres. Le patrimoine arboré est ainsi préservé de manière durable.

Pourquoi élaguer un arbre ?

L’élagage d’un arbre est effectué de manière ponctuelle. L’opération peut avoir lieu pour diverses raisons. 

Élaguer pour des raisons de sécurité

Lorsqu’un arbre grandi, il développe certaines branches pour sa suivie et sacrifie d’autres. Celles qui sont sacrifiées reçoivent alors très peu ou pas du tout de sève et finissent par sécher. Ainsi, ces branches séchées deviennent du bois mort. 

Le bois mort, sous l’effet du vent ou de son propre poids, peut céder à tout moment. Il peut alors tomber sur la route ou la toiture causant de véritables accidents et autres dégâts. Pour éviter ou limiter les risques de cassure des branches séchées, une opération d’élagage doit être effectuée ponctuellement. Celle-ci peut aussi être indispensable lorsque des branches se rapprochent beaucoup trop près des lignes électriques ou téléphoniques. L’élagage de l’arbre permet alors de veiller à la sécurité des personnes situées aux alentours de celui-ci.

Élaguer pour des raisons sanitaires

Dans le monde des végétaux, il y a aussi des maladies. Un arbre peut ainsi tomber malade. Il peut également être attaqué par des parasites ou étouffé par d’autres plantes. Lorsque la maladie attaque l’arbre et qu’elle est constatée assez tôt, la vie de l’arbre peut être épargnée lorsque les branches affectées sont coupées. L’élagage présente alors des avantages sanitaires pour l’arbre.

Élaguer un arbre pour préserver son côté esthétique dans son environnement

Pour donner su charme à un arbre dans son environnement, il faut généralement opter pour l’élagage de celui-ci. Il existe en réalité plusieurs opérations d’élagage permettant de donner à un arbre une belle forme. Il y a par exemple l’éclaircissement, une intervention par laquelle l’élagueur jardinier enlève toute la densité encombrante à la ramure de l’arbre.

L’écimage consiste à procéder à la suppression de la cime de l’arbre lorsque l’on décide de limiter sa croissance en hauteur. Pour rehausser la couronne d’un arbre, il faut procéder à l’élagage de ses branches basses : c’est le rehaussement de la couronne.

Ces différentes opérations d’élagage, lorsqu’elles sont faites dans les règles de l’art, permettent à l’arbre de jouir d’une belle forme.

Élaguer un arbre pour des raisons d’entretien

L’entretien d’un arbre peut s’avérer indispensable pour la croissance optimale de celui-ci. Cette intervention permet de le maintenir beau et en bonne santé durant de longues années. Cependant, l’élagage des arbres adultes doit être fait tous les 8 à 10 ans. Pour les sujets plus jeunes ou adolescents, il peut s’opérer tous les 2 à 3 ans. Cette intervention permet de débarrasser l’arbre de toutes les branches touchées par une maladie par exemple.

Quels sont les différents types d’élagage ?

Pour élaguer un arbre, le professionnel peut faire recours à trois différentes techniques. Il s’agit de :

  • L’élagage sylvicole,
  • L’élagage ornemental, 
  • L’élagage fruitier.

 

L’élagage sylvicole

Ce type d’élagage est utilisé pour réduire la formation et le développement des nœuds aux intersections des branches. Ces nœuds affectent considérablement la valeur même du bois lorsque celui-ci est commercialisé. L’élagage sylvicole est donc la méthode la plus employée lorsqu’il faut produire des bois d’œuvre.

L’élagage ornemental

Le caractère ornemental de l’élagage se rapporte directement au côté esthétique. Ainsi, ce type d’élagage est fait pour permettre à un arbre de s’adapter pleinement aux diverses contraintes environnementales qu’il peut rencontrer. L’élagueur fait preuve de professionnalisme afin d’adapter le volume de l’arbre à l’environnement dans lequel ils se retrouvent. 

L’élagage fruitier

Ce type d’élagage est encore appelé arboriculture fruitière. L’élagueur intervient ici pour provoquer le plein développement de l’arbre fruitier à travers une taille technique et méthodique. La production de fruits est ainsi optimisée durant la bonne période. Par exemple, durant le printemps, ce type d’élagage est très utilisé par les agricultures pour jouir d’une meilleure récolte tout en faisant le bonheur de leurs consommateurs.

Élagage d’arbres à Carcassonne : les règles à respecter

Élaguer un cerisier ou tout autre arbre n’est pas une tâche facile à réaliser. Elle obéit à des règles particulières pour être bien faite. L’élagueur professionnel se doit ainsi de définir des objectifs de tailles très précis et réalisables avant même de commencer la taille de l’arbre. Il doit ensuite veiller sur son matériel qui doit être conforme aux normes en vigueur dans le domaine. Ces outils, du plus petit au plus grand, doivent être régulièrement révisés pour garantir leur bon fonctionnement.

De plus, l’utilisation des griffes est interdite hors travaux d’abattage d’arbres  cette contrainte vise à protéger les espèces contre les blessures. Lorsque l’élagueur emploie un outil destiné à la coupe durant les travaux, il doit impérativement réaliser deux points d’ancrage. Ce professionnel se doit aussi de veiller à la désinfection de ses outils, cela de manière régulière ou après chaque utilisation. Pendant les travaux, le professionnel n’est pas tenu d’utiliser son échelle en tant qu’un poste de travail. Avant même d’installer l’échelle, il doit s’assurer d’avoir installé une corde de sécurité.

L’arboriste grimpeur doit aussi prendre en compte le diamètre de coupe. Celui-ci doit être limité pour favoriser le recouvrement rapide et efficace des blessures. Dans ce corps de métier, les professionnels n’ont plus le droit d’utiliser le mastic étant donné que celui-ci est proscrit depuis plusieurs années.

Quand faut-il élaguer ses arbres ?

L’élagage des arbres doit se faire dans la bonne période. Cela permet aux espèces de se régénérer facilement pour continuer leur croissance. 

Élaguer en hiver

La période de l’hiver est la plus recommandée pour effectuer un élagage. Il en est ainsi parce que cette option présente plusieurs avantages pour la taille des arbres. Dans un premier temps, les arbres sont en période de repos végétatif  autrement dit leurs réserves naturelles sont conservées. Pendant l’hiver, l’écorce a moins de risques de subir des déchirures.

De plus, il n’y a pas de feuilles sur les espèces caduques durant l’hiver. Cela permet de réaliser plus facilement les opérations avec une meilleure prise en compte des réelles dimensions des arbres. De plus, l’élagueur n’aura pas à évacuer une quantité importante de végétaux à la fin de la coupe.

Cependant la taille en hiver présente quelques points faibles. D’abord, l’arbre ne peut pas cicatriser durant l’hiver. Il faudra attendre le printemps suivant. Les blessures ouvertes peuvent être infestées par des champignons ou des maladies. Il est aussi possible de remarquer l’apparition des gourmands aux endroits de la coupe. Pour les supprimer, il faudra prévoir un second passage ou traitement. 

Élaguer durant la période de végétation

La taille en période de végétation est encore appelée la taille en vert ou l’élagage de printemps. Il est réalisé lorsque l’arbre est en période de croissance  techniquement, il est dit que l’arbre est en sève.

Si cette option est assez intéressante, c’est évidemment parce qu’elle offre plusieurs points forts. La taille en vert commence dès que les premières feuilles de l’arbre se forment correctement et prend fin en août. Durant cette période, l’arbre a plus d’aisance à mettre en place ses barrières chimiques de protection. Celles-ci lui permettent d’éloigner toutes les agressions extérieures comme les insectes, les bactéries et les champignons. 

Lorsque l’élagage est réalisé durant cette période, l’arbre a le temps nécessaire pour cicatriser avant l’apparition de l’humidité de l’automne et du froid de l’hiver. De plus, il est plus simple de déterminer les bois morts. Ils sont clairement visibles. Il est important que la taille en vert soit légère. Vous éviterez ainsi de perturber la végétation de l’arbre.

Cependant, la taille en vert n’est pas sans points faibles. L’abondance de feuilles présentes sur l’arbre augmente le temps de travail, car le volume de végétation à traiter après la taille est plus important. Il est également possible que des champignons nocifs apparaissent sur l’arbre à traiter, ce qui rend le processus un peu plus dangereux. 

Ne pas élaguer d’arbres durant les grandes chaleurs

Pendant les grandes chaleurs sont des moments de grand stress pour les arbres. Lorsque des blessures se forment pendant ces temps, l’arbre peut être la proie d’une sérieuse déshydratation. De plus, exposer le tronc de l’arbre aux rayons du soleil peut être la source de plusieurs brûlures qui prendront du temps à cicatriser. L’arbre risque alors de perdre une bonne partie de son feuillage. 

Élaguer les arbres selon leurs espèces

Plusieurs observations ont permis de déterminer la période propice à l’élagage de certaines espèces d’arbres. Par exemple, la taille de formation ou la taille d’entretien des arbres ne se font pas dans les mêmes périodes. Si l’élagueur veut intervenir sur des arbres feuillus, la taille de formation peut se faire en octobre, novembre et décembre. Il s’agit de la période de dormance  elle vient un peu avant le grand froid. Pour effectuer une taille d’entretien sur ces types d’arbres, il faut privilégier la période de végétation qui couvre les mois de mars, avril et mai. Les arbres feuillus sont généralement composés des espèces comme l’érable, le merisier, le saule, l’olivier et le peuplier.

 Une taille de formation et une taille d’entretien sur les arbres de types résineux peuvent être faites sur toute l’année. Cependant, il est plus serein d’éviter les périodes durant lesquelles il y a la montée de sève (les mois d’octobre, novembre et décembre). Parmi ces types d’arbres, il y a les espèces comme le cèdre, le sapin, le pin, le mélèze et l’épicéa.

Pour les arbres de types fruitiers, la taille de formation et la taille d’entretien peuvent se faire après la fin de la période des récoltes, en aout et septembre de préférence. Par contre, pour les fruits à pépins comme les pommiers et les poiriers, il faut s’assurer de réaliser cette opération hors de la période de montée de sève qui commence de novembre à avril en fonction des régions. 

Les équipements indispensables pour bien élaguer ses arbres à Carcassonne dans l'Aude et sur la région Languedoc Roussillon.

Réaliser une opération d’élagage demande des compétences particulières. Mais, il faut également disposer de certains équipements. Le professionnel se doit ainsi de tenir à jour sa boîte à équipements afin de limiter les risques relatifs à l’exercice même de son métier. 

Les équipements de sécurité

Ceux-ci lui permettent de se protéger pendant l’exécution de sa tâche. Il a alors besoin d’équipements de protection de la tête, dont principalement les lunettes, le casque et l’écran facial grillagé. Pour protéger son audition, il lui faudra un casque antibruit ainsi que des bouchons d’oreilles. Sur le marché, il est toutefois possible de trouver un équipement de protection regroupant tous ces éléments de protection de la tête.

Vous devez également être équipé de gants anti-coupures et anti-perforations, de chaussures ou bottes de sécurité et des vêtements de travail fiables (pantalon de tronçonnage et veste anti-coupures). Vous avez aussi besoin :

  •  D’une corde de travail de sécurité dotée d’un système d’arrêt en cas de chute
  •  D’un harnais anti-chute répondant aux normes en vigueur
  •  Des cordes pour le maintien des branches.

Les équipements de coupe

Pour profiter d’un meilleur confort pendant la taille des arbres, certains équipements de coupe sont indispensables. Vous devez ainsi vous équiper d’une tronçonneuse sur perche encore appelée perche élagueuse. C’est un matériel qui permet d’atteindre les branches depuis le sol  il ne sera plus alors nécessaire de monter sur l’arbre. Si vous adoptez une perche élagueuse courte, vous pourrez atteindre une hauteur de coupe de 3.20 mètres. Pour un modèle télescopique, la hauteur de coupe peut atteindre les 5 mètres.

Vous aurez aussi besoin d’une petite tronçonneuse d’élagage si vous devez monter dans l’arbre. Il faudra cependant privilégier un modèle avec un système antivibratoire fiable  il sera ainsi confortable à utiliser pendant la taille. Cependant, ce type de tronçonneuse ne peut s’attaquer qu’aux petites branches. Pour travailler sur les grosses branches, il faudra un modèle plus puissant, maniable et très léger. 

Pour la section efficace des branches, il faudra des outils comme la cisaille, le sécateur et la scie pour coupe du bois vert. Pour grimper les arbres avec une hauteur importante, il faudra impérativement vous équiper d’une nacelle. 

Le matériel pour le traitement des déchets

En élaguant les arbres, le professionnel produit beaucoup de déchets verts. Ceux-ci doivent être traités après les travaux. Pour cela, vous devez disposer d’une remorque accompagnant une voiture ou une camionnette. Pour éviter d’avoir à transporter un volume trop important de déchets verts, l’achat d’un broyeur peut s’avérer indispensable.

Comment bien élaguer ses arbres dans la région de Carcassonne, de Narbonne et de Limoux (11)

L’élagage d’un arbre n’est pas une tâche très simple. Cela demande de la méthode et la mise en application de certaines astuces efficaces. L’élagage peut être réalisé en plusieurs étapes  il sera alors possible de garantir la réussite de l’opération.

Analyser l’arbre

La première des choses à faire avant même de lancer l’opération d’élagage est de prendre le temps d’observer l’arbre. Il faudra examiner la forme même de celui-ci tout en imaginant la forme à lui donner. Cette observation permettra de faire le tour des branches à supprimer. Dans cette optique, les branches à couper sont celles mortes ou cassées et celles mal orientées. S’il y a des branches au centre de la couronne de l’arbre, il pourra être nécessaire de les tailler pour favoriser la pénétration de la lumière à cet endroit.

Déterminer les branches principales de l’arbre

L’élagage ne doit pas affecter les branches principales de l’arbre  ce sont elles qui constituent le squelette même de l’arbre. Si elles sont touchées, il est fortement probable que l’arbre n’arrive plus à grandir convenablement.

Par la même occasion, il faut déterminer les branches à couper. Si l’opération est effectuée à la suite d’une tempête par exemple, toutes les branches cassées doivent être taillées. Vous permettrez alors à l’arbre d’organiser de manière optimale la distribution de la sève vers les branches saines. 

Traiter les endroits avec une forte densité en branches

Un arbre sain est celui qui profite d’une bonne aération entre ses branches. Mais lorsque celles-ci sont trop rapprochées l’une de l’autre, le vent a du mal à circuler. De plus, les endroits denses en branches attirent beaucoup plus les insectes et le développement des champignons. Les branches qui poussent vers l’intérieur de l’arbre doivent aussi être enlevées, car elles ne lui permettent pas de se développer.

Déterminer et tailler les branches qui font obstruction

Les branches qui font obstruction sont généralement celles qui bloquent le passage dans une allée. Il y a aussi celles qui menacent d’endommager les lignes téléphoniques du propriétaire ou de ses voisins. Lorsqu’elles sont déterminées, il faudra les couper avec technique. Lorsqu’il y a aussi des branches qui menacent le toit de la maison ou l’espace de jeu des enfants, il faudra les tailler.

Éviter de réaliser une opération de grande ampleur

L’élagage de l’arbre doit se faire suivant une certaine fréquence tout en veillant à toucher uniquement les branches qui dérangent vraiment. Lorsque l’élagage est fait sur une portion trop importante de l’arbre, celui-ci risque de perdre sa capacité à se développer durant une certaine période. L’opération ne doit être faite qu’une seule fois par an  vous laissez le temps nécessaire à l’arbre pour récupérer. 

Couper avec technique

La coupe des branches se fait avec savoir-faire. Si la branche a un diamètre de plus de 4 cm, il fait réaliser une coupe en 3 temps : il s’agit de la technique de la double entaille. 

Il faut alors commencer par faire un trait de scie ou de tronçonneuse sous la branche à tailler, précisément à 20 cm de la branche porteuse ou du tronc. Le trait doit porter sur une profondeur de 1/3 du diamètre de la branche. 

Ensuite, vous devez scier la branche sur le dessus, à quelques centimètres du trait de scie précédemment fait. Vous provoquez ainsi la chute de la branche qui laisse entrevoir un moignon. Il faut suivre l’angle de coupe laissé par celui-ci afin de le couper.

Que faire après l’élagage des arbres sur Castelnaudary, Limoux, Conques sur Orbiel, Lézignan Corbières et Carcassonne

Parfois obligatoire, l’élagage d’un arbre peut être effectué dans le but de mieux structurer celui-ci et de lui fournir plus de santé et plus d’esthétisme. L’élagage prévient également les risques de chute de branches, mais après les travaux, des comportements spécifiques doivent être adoptés pour préserver l’arbre d’éventuelles maladies. 

Tout d’abord, il est important de notifier que lorsqu’on sectionne la branche d’un arbre, celui-ci laisse couler de la sève, laquelle attirent les fourmis et les insectes et par conséquent provoque sa mort progressive. Ainsi, le bon réflexe consiste à passer des produits cicatrisant sur les parties élaguées afin d’empêcher que cela ne survienne.

Ensuite, il faut procéder à une bonne gestion des déchets après l’élagage d’arbre. Pour rappel, la loi interdit la combustion de déchets dans certains espaces, cette option est donc non envisageable. Il existe tout de même plusieurs alternatives pour faire face à l’après-élagage. Vous pouvez faire appel à des professionnels qui vous permettront d’évacuer les troncs d’arbres les plus imposants. 

Vous pouvez également prévoir un broyeur de végétaux thermique qui vous permettra de broyer les feuilles mortes et les arbustes résistants. Suite à cette opération, vous avez la possibilité d’utiliser le broyat obtenu pour faire du compost ou pour réaliser un paillage afin de permettre à l’arbre élagué de reprendre vie de manière convenable. 

Par ailleurs, vous pouvez effectuer un recyclage des bois coupés pour faire chauffer votre intérieur pendant l’hiver. La présence des feuilles ou du bois mort au sol après l’élagage est un facteur incontournable, il va falloir faire preuve de bienveillance pour bien gérer cet état de choses.

Élagage des arbres : quels sont les risques ?

Si l’élagage ou le débroussaillage d’un arbre constitue un moyen efficace pour donner une nouvelle structure et un nouveau souffle de vie à ce dernier, cette opération qui donne l’air d’être très banal peut devenir très dangereuse aussi bien pour l’élagueur, l’arbre ainsi que les éléments qui entourent le lieu des travaux. En effet, les risques que comporte cette activité sont énormes. 

En premier lieu, un élagage mal effectué peut détériorer la santé de l’arbre concerné. Les maladies les plus fréquentes sur les plantes après ce genre de travaux sont les champignons pathogènes. Ils sont très redoutés, car ce sont de vrais ravageurs d’espèces végétales et même animales. Dans le cas d’un élagage, cette pathologie apparait lorsque le professionnel ayant pris les travaux en charge ne respecte pas le diamètre requis pour les branches élaguées.

Ensuite, cette opération peut s’avérer très dangereuse pour le travailleur qui s’en occupe. Une erreur de manipulation de la machine utilisée à cet effet peut entrainer la section d’un doigt ou d’un membre de l’élagueur. Il peut également être victime de chute de hauteur pendant qu’il effectue les travaux. En outre, les bruits émis par la tronçonneuse peuvent lui causer des dégâts auditifs.

Il est important de le mentionner, l’élagage peut comporter également des risques de dégradation matériels et humains sur l’environnement où se déroule l’opération. Pendant, les travaux, une branche peut tomber sur un bien (un véhicule) et/ou sur un passant. Ceci peut engendrer des blessures, voire des pertes en vies humaines. En gros, les risques d’accident sont énormes lorsqu’on se lance dans l’élagage.

Tout savoir sur les obligations légales de l’élagage des arbres

Lorsqu’on possède un jardin, il faut s’attendre à faire face à des exigences particulières, surtout si celui-ci contient des arbres, vous serez tenu de lui appliquer un élagage selon la fréquence et les normes requises. Vous n’êtes pas sans savoir que lorsqu’une plante grandie, elle peut étendre ses branches hors de l’espace où elle a été plantée. Elle peut représenter une gêne pour le voisinage en ce sens que les feuilles mortes qui vont tomber de la branche débordante peuvent salir la cour du voisin. 

Pire encore, un arbre ne génère pas que des feuilles mortes. Il existe bel et bien des risques de chutes de branches, lesquels peuvent causer des désagréments matériels et humains. On en déduit donc que laisser les branches des arbres de son jardin se développer à l’emporte-pièce, c’est provoquer une mésentente avec son entourage.

Pour prévenir cela, des mesures sont prévues par la loi. La première concerne le respect des distances dans le cadre de la plantation d’un arbre ou arbuste. Ainsi, une règlementation oblige le propriétaire de jardin à respecter une distance bien définie entre la mise sous terre d’un arbre et les bornes de son espace vert. Par exemple, si l’arbre à planter peut se développer jusqu’à 2 mètres de hauteur cette distance doit être de 50 cm.

Ensuite, tout propriétaire d’arbre doit procéder à un élagage de ses branches selon la limite séparatrice en vigueur avant qu’elles n’atteignent la propriété du voisin, même si cette action menace la survie dudit arbre. Il en est de même pour les arbres qui étendent leurs branches sur les infrastructures publiques notamment les lignes électriques ou de transport. Tout propriétaire qui déroge à ces obligations s’expose à des poursuites judiciaires.

Est-il possible d’obliger son voisin élaguer ses arbres lui-même 

Lorsqu’un arbre développe ses branches chez le voisin, il a beau être dérangé par cet état de situation, il n’a pas le droit de procéder à un élagage d’une plante dont il n’est pas le propriétaire. La loi ne l’autorise qu’à couper les petites racines ou les ronces qui envahissent sa propriété. Cependant, il est dans son plein droit de demander au propriétaire de couper l’arbre qui le dérange dans sa demeure. Le propriétaire peut prendre l’initiative d’effectuer les travaux lui-même ou faire appel à un élagueur professionnel, mais le plus important pour le voisin qui en est victime c’est de voir sa maison débarrassée des branches, celles-ci sont particulièrement réputées pour ne causer que des dégâts. 

Une fois rappelé à l’ordre, le propriétaire dont l’arbre devient dérangeant à l’obligation de se soumettre à la volonté de son voisin en ce qui concerne l’élagage. S’il reste non réactif face à cela, la victime peut faire part du litige à la commission départementale de conciliation ou encore il peut saisir directement la justice pour obtenir satisfaction. Il peut même aller jusqu’à exiger des dommages et intérêts au cas où la pénétration des branches des arbres issus du voisinage lui aurait causé des désagréments dans sa maison.

Locataire ou propriétaire : à qui revient la responsabilité de l’élagage des arbres

Vous habitez peut-être à Limoux, Montréal, Bram, Alzonne, Conques sur Orbiel, Lézignan Corbières ou Narbonne, et ceux sont tous des endroits où l’on aime avoir des espaces verts et de beaux arbres. Aussi, certains locataires apprécient vivre dans les maisons possédant un jardin. C’est tout à fait compréhensible en ce sens que les avantages qu’apporte un espace vert dans une habitation sont énormes. Toutefois, si le jardin regorge des arbres ou des arbustes grimpants, ceux-ci peuvent se développer au point d’atteindre le voisinage. Le cas échéant, le voisin concerné n’aura qu’à demander un élagage et généralement, c’est l’occupant qui est souvent sollicité dans ce genre de démarche. Si vous êtes en location et que la cour du logement comporte un jardin, vous devez vous préparer à un élagage pour éviter que les plantes ne débordent chez le voisin. 

Eh  Oui, cette mesure est entièrement à la charge du locataire conformément au décret n° 87-712 du 26 aout 1987, lequel inclut l’élagage dans les travaux d’entretien généraux qui doivent être gérés par un locataire. Les informations statuant sur le fait que la prise en charge de cette opération revient essentiellement aux propriétaires sont fausses. Il s’agit éventuellement d’une interprétation erronée de l’article n° 12-28701 qui stipule qu’en cas de non-élagage, cela ’engage en rien le locataire. Le voisin qui se sent dérangé par une branche débordante n’aura qu’à se plaindre chez le propriétaire de l’arbre concerné.

Il est également important de rappeler qu’au cas où le bailleur ou le propriétaire s’engage à s’occuper de l’élagage, il n’a pas le droit de réclamer la somme allouée aux travaux auprès de son locataire. Par ailleurs, l’occupant locataire qui refuse d’élaguer les arbres présents sur son lieu d’habitation peut voir une partie ou la totalité de son dépôt de garantie consigné.

Faut-il soigner l’arbre élagué ?

L’élagage s’effectue généralement chaque deux ans pour un arbre d’âge compris entre 2 et 10 ans. La fréquence de l’opération se réduit au fur et à mesure que la plante prend de l’âge. Toutefois, en coupant les branches d’un arbre vous le fragilisez et vous le rendez vulnérable aux attaques. Ceci pousse certaines personnes à lui appliquer des soins pour le maintenir en bonne santé.

Malheureusement, les produits utilisés pour soigner l’arbre élagué notamment les mastics à base de goudron, de résines ou de cires sont de plus en plus déconseillés par les experts paysagistes. Cette pratique s’est révélée comme un élément aidant l’apparition des champignons lignivores. Soignez l’arbre élagué à l’aide de ses substances est donc déconseillé, sauf lorsqu’il s’agit de lutter contre les maladies du plomb qui s’attaque généralement aux fruitiers et aux plantes végétant dans les vergers.

Élagage des arbres : pourquoi confier la tâche à un professionnel 

L’élagage des arbres, considéré comme une activité de bienfaisance peut vite devenir désobligeante lorsqu’il est mal mené. En effet, cette tâche à l’air anodine, mais reste et demeure très dangereuses puisqu’elle fait intervenir une tronçonneuse, machine à risque, combinée à une possibilité de chute depuis plusieurs mètres de hauteur. Ceci peut donc avoir des conséquences graves pour celui qui effectue physiquement les travaux. Pour cela, il est important de faire appel à un professionnel élagueur. Celui-ci mettra en œuvre son savoir-faire et les techniques requis pour effectuer le travail de manière appropriée. 

L’expérience acquise lors de ses interventions précédentes lui permettra de contourner les difficultés liées à ce type d’opération. De plus, étant donné qu’il s’agit de son métier, il saura prévoir les équipements nécessaires à sa protection pendant l’exécution de la tâche. 

Il faut également le notifier, il n’y a pas que la sécurité de l’élagueur qui soit en jeu lors d’une coupure de branche d’arbre. Celle de l’arbre en question est concernée. Dans cette optique, le professionnel saura élaguer un arbre selon les dimensions et les soins adéquats. Ses conseils seront à la fin des travaux très importants pour maintenir la plante élaguée en bonne santé. En définitive, le métier d’élagueur ne s’improvise pas. Avant d’envisager de vous lancer vous-même dans une telle opération, pensez à votre vie et à celle de votre arbre.

Comment bien choisir son élagueur à Carcassonne 

Vous habitez le haut de la montagne à Carcassonne et vous souhaitez faire appel à un élagueur  Il s’agit d’une bonne initiative, car un élagage relève de la compétence d’un professionnel. Étant donné la délicatesse des travaux et l’existence d’un grand nombre de professionnels intervenant dans le domaine, il est capital de sélectionner votre élagueur en tenant compte de critères bien définis.

Le prix et tarif élagage

Le prix d’un élagueur à Carcassonne peut varier d’un prestataire à un autre, mais de manière générale, les tarifs dépendent grandement du type de travail à réaliser. Si votre arbre à élaguer dépasse les 9 mètres de haut, votre élagueur doit être en mesure de vous faire payer le prix normal qui est d’environ 100 euros. Il faut toutefois notifier que le type de travaux à effectuer peut conditionner la baisse ou l’augmentation de ce tarif. 

Il est évident qu’un élagage dans les lieux d’infrastructures publiques va normalement revenir plus cher que des travaux effectuer à domicile. En gros, faites une demande de devis auprès de plusieurs professionnels afin d’avoir une idée précise du coût des travaux et de choisir votre élagueur en fonction de cela.

Les compétences de l’élagueur

Votre élagueur à Carcassonne doit être en mesure de vous fournir les preuves concrètes de ses compétences dans le domaine. Il s’agit d’un travail qui peut engendrer des pertes en vies humaines, dégâts matériels et qui peuvent détériorer la vie de votre arbre, il vaut mieux ne pas prendre le risque de choisir un amateur ou un professionnel qui débute.

Le type d’élagage

Vous devez évidemment choisir votre élagueur en tenant compte de la mesure des travaux que vous voulez lui confier. S’il s’agit d’un élagage exigeant sur des lignes électriques ou sur des infrastructures de transports ou encore, si vous souhaitez un suivi efficace de votre plante après les travaux, il faudra veiller personnellement à ce que votre prestataire puisse vous fournir une prestation à la mesure de votre satisfaction.

Élaguer les arbres dans son jardin à Carcassonne est important si les branches de ceux-ci mettent en danger les constructions du voisin par exemple. Mais la tâche doit être confiée à un professionnel élagueur pour garantir sa bonne réalisation, car elle obéit à des règles précises. 

Une entreprise d'élagage à Carcassonne (11)

CB Espaces Verts vous offre de nombreux services d’entretien d’espaces verts, de travaux de paysagiste et de jardinage. Nous vous invitons à nous appeler ou bien à nous écrire depuis le formulaire de contact. Le devis est gratuit et nous vous offrons le déplacement. A très bientôt.

Élagage des arbres à Carcassonne :
tout ce qu’il y a à savoir !

Devis gratuit

Nous vous offrons le devis pour tous vos travaux d'entretien d'espaces verts, d'élagage et jardinage.

Déplacement offert

Nous vous offrons le déplacement pour vous remercier de votre confiance sans frais supplémentaires.

Toutes distances

CB Espaces Verts se déplace à Carcassonne, Castelnaudary, Narbonne dans l'Aude et en Languedoc Roussillon.

Intervention rapide

Nous intervenons rapidement à votre domicile, sur le lieu de l'intervention ou sur le chantier.

Ouvrage de qualité

Des résultats de qualité dans le but de fidéliser notre agréable clientèle.

Tous travaux

CB Espaces verts est disponible pour les petits travaux également.

Fermer le menu